Jouer ensemble pour casser la monotonie

par Thibaut Bouet, étudiant en L1, ENSA Nantes

Monotonie toujours avec les mêmes personnes pas la possibilité de se changer les idées. Et cela favorise le stress, l’angoisse et il est dur de déstresser et de se sentir mieux dans ces conditions. Nous n’avons pas trop la possibilité de changer d’environnement, de voir des amis ou de faire du sport (comme du foot que je ne peux plus pratiquer en club).

Mais j’ai l’avantage de passer mon confinement dans une maison à la campagne avec un espace extérieur et la possibilité d’aller courir en campagne ce qui est plutôt relaxant et permet un peu de se changer les idées. De plus les réseaux sociaux permettent de garder le contact avec nos amis. Mais un rapport direct avec ses amis manquent. La situation crée la perte d’un lien social qui m’est important pour me sentir bien.

Les activités avec mon frère ou en famille sont de plus en plus fréquentes pendant cette période. De nombreux jeux en famille parfois oubliés font leur retour dans la maison, et les jeux de sociétés en famille sont plus fréquents.

Thibaut Bouet, photographies, avril 2020

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
habiterconfineslea (4 mars 2021). Jouer ensemble pour casser la monotonie. Habiter confinés. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/perf


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.