Avec mon petit frère de maternelle

par Tom Carre, étudiant en L1, ENSA Nantes

Ma mère travaille en tant qu’infirmière à l’hôpital sur des plages horaires changeantes de semaines en semaines. Mon père lui travaille surtout le matin en télé travaille dans sa chambre 2 fois par semaine. Mes parents font également l’apprentissage scolaire à mon petit frère le matin également dans la salle à manger, le tout dans un semblant de calme pour ne pas qu’il soit distrait dans son travail. Il est donc nécessaire d’être discret et silencieux dans le séjour. Quand à mon frère et moi, nous nous levons plus tard et souvent les matinées sont courtes, c’est pour cela que mon temps de travail s’effectue exclusivement dans ma chambre l’après midi et aussi souvent tard le soir. Mon frère se retrouve avec ses amis virtuels l’après midi dans la salle de jeux avec la console de jeux vidéos.
La maison avec la météo agréable est quasiment tout le temps ouverte au jardin à la terrasse qui dans ce cas joue comme un prolongement de l’espace intérieur.

Mon petit frère qui avec le confinement n’as pas la contrainte de ranger ses jouets dans le salon quand des invités viennent, se permet de s’installer sur le canapé, la table- basse et un peu partout dans le séjour, qui s’est transformé pour l’occasion en salle de jeux bis. Quand il n’y joue pas, il sort ses jouets dehors dans son bac à sable mais aussi dans sa maisonnette et sur la terrasse. Les déjeuners se font sur la table dehors, ainsi que de nombreuses activités qui sont normalement effectuées sur la table à manger. Ma chambre à l’étage est également presque tout le temps ouverte à l’extérieure via la fenêtre de toit permettant de chauffer l’espace et aussi de le rendre plus agréable quand j’y travaille. En fin d’après- midi souvent la famille se réunit dehors pour faire des activités sportive, qui est un moment avec le repas ou tout le monde est réunit.

Tom Carre, dessins, avril 2020

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
habiterconfineslea (5 mars 2021). Avec mon petit frère de maternelle. Habiter confinés. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/perk


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.