Se ré-approprier sa chambre

par Tom Chagneaud, étudiant en L1, ENSA Nantes

Au début du confinement, lorsque je suis revenu chez mes parents, je me suis installé dans ma chambre qui avait été plus ou moins modifiée depuis mon départ pour les études. En effet, celle-ci était devenue la chambre d’amis ainsi qu’un bureau, mes parents s’étaient approprié ma chambre pour y ranger des papiers dans les placards, et installer leur ordinateur et leur imprimante sur mon bureau.

Cependant, lors de mon retour, j’avais besoin de me sentir dans ma chambre, j’ai donc réaménagé ma chambre en y installant toutes mes affaires et notamment en enlevant du bureau l’ordinateur et l’imprimante de mes parents pour y mettre mon propre ordinateur et mes affaires personnelles. Ainsi, j’ai vraiment le sentiment d’être dans ma chambre et d’avoir un espace privé pour moi. Je me suis réapproprié ma chambre. De plus, mes parents avaient mis une petite table sous mon bureau pour y ranger quelques affaires, j’ai également enlevé les affaires de mes parents et mis celle-ci contre un mur de ma chambre pour y mettre encore quelques affaires personnelles.

Tom Chagneaud, plan habité, avril 2020

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
habiterconfineslea (5 mars 2021). Se ré-approprier sa chambre. Habiter confinés. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/perm


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.