J’apprends à revivre en famille

par Marine Astier, étudiante en L1, ENSA Nantes

Faire ses bagages signifie pour moi une forme de joie, un nouveau départ, de nouvelles découvertes ou des retrouvailles. Mais ce jour-là, je ressentais une sensation amère, entre peur et joie de retrouver mes proches. Cette sensation, qui nous ramène des années en arrières et qui fait écho aux guerres, à ces moments où il faut partir et emporter les choses essentielles avec soi. A ce moment là, j’avais une pensée profonde pour ma grand-mère qui avait dû quitter l’Algérie, «son pays» comme elle dit et laisser toute sa vie derrière elle, pour sauver sa peau. Elle qui m’avait dit quelques jours avant au téléphone «c’est la guerre». Fort heureusement, la situation actuelle reste différente, nous pouvons rester en sécurité chez nous, le tout est de ne pas attraper ce virus lors de nos courtes sorties, il n’y a pas de risque 0.

Après avoir fait mes bagages pendant la nuit, il est l’heure de se lever après ces trois heures de sommeil. Je ne me sens pas fatiguée, je dirais même que je suis excitée. Je me rends à mon dernier cours puis je fonce à la gare pour prendre un covoiturage en direction de chez mes parents. Le trajet n’est pas si long, je ressens le temps d’une façon déconcertante, tout est allé très vite, je n’ai qu’une envie, c’est d’arriver et de serrer mon père dans mes bras. Me voilà arrivée.

La maison, encore plus que d’habitude, devient un lieu de protection, un cocon renforcée par nos proches, où tout semble en sécurité. A Limoges, je me sens moins vulnérable qu’à Nantes. Progressivement, au fil des semaines, je prends mes marques, dans ce lieu que je connais peu. J’apprends à revivre en famille, ça faisait si longtemps.

Marine Astier, plan habité, avril 2020

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
habiterconfineslea (5 mars 2021). J’apprends à revivre en famille. Habiter confinés. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/perw


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.