Confiné en famille dans une maison individuelle en campagne : comment investir l’espace pour travailler ?

Par Julien Garnier, étudiant en L1 à l’ENSAB

Habité en famille ensemble pendant plusieurs mois durant le confinement est difficile, en ce qui concerne l’appropriation des espaces. Certains sont partagés comme le salon pour regarder la télévision, ou encore la terrasse, qui a permis de se ressourcer et travailler (CM à lire et écouter) en extérieur en harmonie avec la nature ; et d’autres, se sont « fortifiés », comme les chambres, pour conserver le calme, lié au travail qui continue en cette période difficile. Ma chambre est passée d’un espace de travail et de repos à un espace essentiellement assimilable à un atelier. Les pièces perdent de leur fonction initiale et deviennent essentiellement des espaces de travail lié au manque de place pour dessiner, et au télétravail, chacun réalisant sa visioconférence dans une pièce. De même la notion de temps disparaît et on entre dans une routine du travail permanent par les horaires décalés nécessitant de s’organiser spatialement et mentalement. Habitant à la campagne toute l’année chez mes parents, le confinement n’a pas engendré d’importants changements. Cependant, il m’a permis de renforcer ma vision de l’espace rural avec ses avantages et désavantages comme les problèmes de connexion et l’isolement, mais la présence de la végétation, les promenades le long de la rivière sous les bois, et l’absence de bruits urbains, m’ont redonné le désir d’habiter en campagne. Le rapport avec l’extérieur pour ne pas rester cloîtré chez soi a été le plus important en se posant en face d’une fenêtre pour voir la nature et obtenir le plus de lumière. Ne plus prendre les transports (3h/jour) fut un grand gain de temps qui fait que j’ai préféré travailler en période de confinement malgré la difficulté de dissocier la vie familiale, les loisirs et le travail, la maison devenant le lieu de toutes ces activités auparavant dissociées.

Croquis et plan habité par Julien Garnier, 2020

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Julie Kebe (16 janvier 2022). Confiné en famille dans une maison individuelle en campagne : comment investir l’espace pour travailler ? Habiter confinés. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/pesk


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.